top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurLaurane Chemenda

Vivre sans douleurs et sans symptômes avec une maladie auto-immune c'est possible !


Cette photo a été prise en août 2019. C'était ma première randonnée que j'avais réussi à faire sans douleurs depuis le début de ma maladie.


En Juin 2015, je me suis réveillée un matin avec d'incroyables douleurs dans le bas du dos. Plus les jours passaient et plus j'avais des difficultés à marcher. C'est là qu'a commencé le début d'une longue crise inflammatoire, au début inexplicable, qui a changé ma vie. Les 6 premiers mois, les médecins ne comprenaient pas ce qu'il m'arrivait, certains ne me croyait pas ! J'étais au lit, avec d'atroces douleurs, sous anti-inflammatoires, anti-douleurs, corticoïdes, morphine... rien ne me soulageait. J'ai été admise quelques fois à l'hôpital où nous avions fait des batteries de tests qui revenant toujours "normaux". Finalement, j'ai été diagnostiquée d'une Spondylarthrite Ankylosante grâce au test génétique du HLAB27 et une scintigraphie osseuse. J'ai alors été mise sous anti-TNF (des piqures à faire tous les mois qui tuent une partie du système immunitaire). Mais ce médicament masque en partie les symptômes et ne règlent pas la cause du problème. Mon système immunitaire était toujours en surrégime, il lui manquait juste les munitions. Mis à part les risques d’infections et de cancer de la lymphe, ce qui me dérangeait le plus c’était de ne pas avoir le droit de tomber enceinte sous traitement car c’était trop dangereux pour le fétus.


Mon but était donc de guérir pour ne plus avoir à dépendre de ce traitement qui était censé être à vie.

Les piqûres m'ont aidé à récupérer un petit périmètre de marche, mais je ne pouvais pas marcher plus de 5 minutes et je dépendais d’anti-douleurs tout au long de la journée…


C’est en arrivant aux États-Unis que j’ai découvert la médecine fonctionnelle/intégrative et la nutrition. J’ai alors été suivie par un médecin fonctionnel dont les principes sont de trouver la cause du problème et non-pas de prescrire des médicaments pour “traiter” les symptômes. Nous avons fait ÉNORMÉMENT de tests : tests du microbiote, hypersensibilité intestinale, carences nutritionnelles, bilan cardiovasculaire, bilan hormonal, allergies, métaux lourds, cycle du cortisol… c’est alors que j’ai commencé un protocole qui durera 18 mois avant d’enfin pouvoir arrêter mes piqûres. Je suis d’ailleurs tombé enceinte 1 mois après avoir arrêté! Le protocole consistait à suivre un régime alimentaire propre à mes besoins et en fonction des résultats de mes tests (plus de céréales, légumineuse, produits laitiers…) et de prendre des compléments alimentaires, certain pour combler des carences, d’autres anti-inflammatoires et encore d’autres pour soutenir mon système immunitaire.

J’ai découvert ce que c’était la vraie santé, ce que ça voulait dire avoir de l’énergie, ne plus avoir de problèmes digestifs et surtout de ne plus vivre avec la douleur au quotidien.

Aujourd’hui je suis entièrement guérie et je ne prends aucuns médicaments. Je ressens le besoin d’aider d’autres personnes qui ont été dans ma situation ou qui veulent tout simplement connaitre une vie sans “symptômes”, sans “maux” et désagréments.

Profiter de la vie à 100% chaque seconde de chaque minute de chaque heure, n’est-ce pas ça que l’on recherche ?




86 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

コメント


bottom of page